42ème session ordinaire du Conseil d’Administration: allocution du Président en exercice du Conseil d’Administration

Mesdames, Messieurs les Administrateurs, chers collègues,

Monsieur le Directeur Général du FAGACE,

Mesdames, Messieurs,

 

Permettez-moi tout d’abord de vous souhaiter à tous la chaleureuse bienvenue en République du Bénin.

 

Chers collègues, c’est pour moi un plaisir renouvelé de  présider, en ce jour, la 42ème session ordinaire de notre Conseil.

Je constate que vous avez une fois encore sacrifié à la tradition, en honorant de votre auguste présence, cette session qui aura à délibérer de questions importantes pour le développement de notre Institution et je vous en remercie.

 

Chers collègues,

Mesdames et Messieurs,

 

Comme vous le savez, nos Etats membres, dans un élan de solidarité remarquable, ont tracé ces dernières années de nouveaux sillons pour le  renforcement des capacités d’interventions de notre Institution.

Au nombre de celles-ci, il convient de citer, l’adoption en 2010, d’un plan de redressement à court terme qui a permis de restaurer la qualité de la signature du Fonds, l’adoption du plan quadriennal 2012-2015 en vue de  la relance de ses activités opérationnelles.

 A cela, s’ajoute l’approbation par nos Instances des décisions pour l’augmentation du capital  qui a été porté progressivement de 100 Milliards à 200 Milliards puis à 350 Milliards en 2014 ;

Grâce à ces mesures salutaires,  désormais la relance progressive des activités opérationnelles  est effective.  Malgré les difficultés conjoncturelles qu’elle a connues, le Fonds a enregistré de bons résultats depuis quatre (4) ans  surtout grâce à l’assainissement de son portefeuille.

Force est de constater que les outils de redressement et de développement de l’activité dont les instances ont doté le Fonds constituent une mesure salutaire qui a assurément renforcé  la bonne gouvernance et l’efficacité de l’Institution. Ainsi depuis deux (2) ans, la commission d’audit veille à la  transparence et a  plus de visibilité sur les résultats du Fonds. Ce qui constitue sans aucun doute un signal fort lancé en direction des partenaires.

 

Pour soutenir cette dynamique, le plan  quadriennal 2012-2015 a servi de boussole aux activités de notre Institution.

 

Dans ce cadre,  le conseil a autorisé lors de nos précédentes sessions en 2014, la diversification des activités du Fonds en validant les textes régissant le financement direct ainsi que les démarches portant sur la mobilisation des ressources notamment l’emprunt obligataire FAGACE sur le marché  de la CEMAC.

 

Au plan opérationnel, le renforcement des relations de coopération avec les autres institutions de développement pour des interventions conjointes sur les projets, le  suivi des projets, la poursuite du plan de recouvrement des créances, l’assainissement du portefeuille et la diversification des activités du Fonds ont assurément contribué aux résultats  enregistrés.

 

Face aux défis auxquels le Fonds est confronté, notamment celui de renforcer l’opérationnalisation de ses activités afin de mieux répondre aux sollicitations  pressantes de nos Etats tant en matière de garantie que de financement direct,  d’importants points sont inscrits à l’ordre du jour de cette session.

                     

Messieurs les Administrateurs, Chers Collègues,

 

L’examen des points à l’ordre du jour de la présente session notamment,   l’examen des états financiers,  et les nouvelles interventions devront se faire à la lumière du contexte actuel. 

La situation financière de notre Institution nous donne des indications sur l’importance des défis à relever et le poids des mesures que nous serons certainement amenées à prendre au cours de nos prochaines sessions.

Dans cette optique, la sauvegarde des acquis de notre chère Institution et le renforcement de ses moyens d’intervention devraient lui permettre de mieux soutenir la création de projets intégrateurs  aptes  à  mieux faire  face aux défis de la croissance et de l’emploi.

 

Je reste persuadé pour ma part que nous saurons, comme toujours, faire preuve d’un sens élevé de responsabilités et analyser avec diligence les dossiers soumis à notre appréciation afin de donner une nouvelle impulsion à notre Institution et lui permettre de rester opérationnelle et de consolider son rayonnement.

 

Je souhaite plein succès à nos travaux.

Je vous remercie.

Suivez l'actualité

Recevez par mail toutes les actualités du FAGACE.

Bibliothèque virtuelle