Allocution de M. Henri-Marie DONDRA, Directeur Général, a l'occasion de la 7ème session ordinaire du conseil des Gouverneurs

 

Monsieur le  Président du Conseil des Gouverneurs,

Monsieur le Gouverneur Ministre des Finances du Benin,

Messieurs les membres du Conseil des Gouverneurs,

Monsieur le Président du Conseil d’administration

Messieurs les Administrateurs,

Mesdames et Messieurs,

 

Je vous souhaite la bienvenue à la cérémonie officielle d’ouverture de la 7ème session ordinaire du Conseil des Gouverneurs du Fonds Africain de Garantie et de Coopération Economique.

En cette occasion, permettez-moi tout d’abord de réitérer toute ma gratitude aux Autorités béninoises, à divers niveaux, pour leur sollicitude constante et pour l’appui multiforme qu’elles ne cessent d’apporter à notre Institution commune. Excellence Monsieur le Ministre des finances et de l’économie du Bénin, je vous prie de transmettre nos remerciements au Président de la République ainsi qu’à tous les membres de son Gouvernement.

 

 

Monsieur le  Président du Conseil des Gouverneurs,

Honorables Membres du Conseil des Gouverneurs,

Mesdames et Messieurs,

Le FAGACE  a la particularité de regrouper des pays membres issus de plusieurs zones économiques de l’Afrique. Cette diversité le soumet aux conditions de croissance des différentes zones du continent africain qui affichent des indicateurs relativement stables ces dernières années. L’Afrique, continent de l’avenir et objet de tous les appétits des grands groupes d’investisseurs et des pays émergents, devrait cependant marquer le pas en 2015 avec une croissance de l’ordre de 4,4 %.

 

 Cette pression impose aux institutions africaines, plus de responsabilités dans le rôle qui est le leur, celui de  contribuer au développement de nos Etats.

 

Honorables Membres du Conseil des Gouverneurs,

Messieurs les Administrateurs

Mesdames et Messieurs,

 

Face à ces défis notre institution se doit  de mieux répondre aux sollicitations  pressantes des pays membres tant en matière de garantie que de financement direct. Le FAGACE, grâce à votre appui a engagé des réformes efficaces et mené des activités qui vont dans le sens de son  développement. Il  se positionne ainsi sur le marché financier comme un acteur essentiel.

En effet, au cours de l’exercice 2014, le Fonds a continué d’accompagner les Etats membres par les activités opérationnelles qui ont principalement concerné la prospection et l’identification de nouvelles opérations permettant de disposer d’un pipeline important de projets provenant de nos économies. Elles ont concerné également l’adoption de nouveaux projets, la poursuite de l’assainissement du portefeuille et le suivi des projets en difficultés.

Sur les plans administratifs et juridiques, des reformes menées ont été essentiellement caractérisés par l’organisation et la gestion optimale des ressources humaines et matérielles, ainsi que la formation du personnel et la sécurisation des intérêts de l’Institution.

En outre, sur le plan financier, le résultat net de l’exercice est ressorti positif. Cette  performance se justifie essentiellement par la poursuite de la maîtrise des charges,  l’assainissement du portefeuille des projets, mais aussi la gestion optimale de nos ressources financières par le placement à un rendement moyen acceptable, ce qui a permis l’amélioration des fonds propres du Fonds.

En ce qui concerne la coopération, suite à l’augmentation du capital de l’Institution, le Fonds a poursuivi sa politique d’ouverture en encourageant l’adhésion de nouveaux Etats, d’institutions financières nationales et internationales ainsi que d’organismes de développement. Avec les institutions partenaires, les relations ont visé particulièrement la création d’une plus grande synergie dans les actions en vue d’un meilleur impact sur les économies des Etats membres.

Un accent particulier a été mis sur la communication en vue de mieux informer les partenaires sur l’évolution de la situation du Fonds, et d’améliorer  son image ainsi que la relance de ses différentes activités opérationnelles.

Ces mesures et ces actions ont abouti à des résultats appréciables mais cela demeure modeste.

Je voudrais profiter de cette occasion solennelle, pour exprimer ma profonde gratitude aux Instances qui n’ont ménagé aucun effort pour soutenir cette démarche qui vise à redorer  l’image de marque du FAGACE.

Monsieur le Président du Conseil des Gouverneurs

Honorables Membres du Conseil des Gouverneurs,

Notre Institution commune a besoin se développer de façon durable. C’est pourquoi, au vu de la situation financière et des besoins de financements des projets dans nos Etats respectifs, les moyens financiers suffisants sont nécessaires et urgents.

Comme vous aurez à le constater lors de l’examen des points à l’ordre du jour, malgré l’appel du capital, certaines libérations tardent à se concrétiser.

Je suis certain que vous ne ménagerez aucun effort au cours de votre présente session pour aboutir aux meilleures décisions afin de  renforcer notre instrument d’appui au développement et que les moyens appropriés lui soient réellement donnés afin qu’il puisse continuer  de remplir sa mission d’instrument de développement.

Vive le Fonds Africain  de Garantie et de Coopération Economique, 

Je vous remercie. 

Suivez l'actualité

Recevez par mail toutes les actualités du FAGACE.

Bibliothèque virtuelle